samedi 1 septembre 2012

Vivaldi et le concerto 1

Antonio Vivaldi
1678-1741
 
Nous voici partis pour une série en vingt épisodes sur le thème du concerto de Vivaldi qui fut, avec ses 507 concertos, celui qui fixa de manière durable cette forme en trois parties dans laquelle orchestre et soliste(s) discutent (se concerter en français), se battent (concerto = je me bats en latin) puis s'unissent (conserere = s'unir en latin).


Le Violon

Vivaldi, bien que multi-instrumentiste, était d'abord un virtuose du violon qui étonnait par son incroyable dextérité et agaçait par l'audace de ses dissonances.

La moitié de ses concertos sont dédiés au violon et les plus connus sont les douze de l'opus 8 "Il cimento dell’armonia e dell’invenzione" (1725) dont les quatre premiers sont des œuvres descriptives illustrant les douze mois de l'année (un mois par mouvement). Vous avez bien sûr reconnu "les quatre saisons" dont la première partie vous a tant tarabustés lors de vos attentes téléphoniques.

Je vous propose le troisième mouvement (presto : l'orage) du deuxième concerto "l'Estate" qui donne une bonne idée du tempérament de feu du compositeur. Le violon y intervient lors de cours solos tranchants, fulminant parmi les trombes d'eau et les vents furieux figurés par les autres cordes.


 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire