jeudi 1 août 2013

Irréel


 
Cliquer pour agrandir

Après toutes ces années, Ecouves surprend encore. Couverte de neige à quelques jours du printemps, elle est maintenant sujette aux assiduités d'un été de lave dont les rayons pénètrent les frondaisons avec une crudité peu commune, créant des effets lumineux dignes d'un conte de fées. 

Fermant la marche sur ce sentier entre Verdier et Vignage, fasciné par cet éblouissement digne du retour de Gandalf, je prends une dizaine de clichés, laissant mes compagnons se fondre dans la lumière ...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire