mardi 29 novembre 2016

Face au soleil de novembre

Amateur ou pas, chaque photographe a ses manies. Ceux qui suivent mon blog photo (une parution tous les deux jours) ont pu constater la plus évidente : dans 99% des cas, mes clichés ne sont effectués qu'avec des petits appareils (hybride, compact et même téléphone portable). Modestie ou suprême snobisme, là n'est pas le sujet de ce billet mais plutôt cette fichue habitude du contre-jour que j'ai développée depuis mon passage à la photo numérique. Ce mois de novembre, durant mes balades photographiques avec Tonton Gilles, je n'ai pas pu résister à cette sale manie. Résumé en neuf étapes :

 ******

Premier novembre de feu froid en Ecouves, Tonton Gilles se tortille sous une branche pour prendre un cliché du carrefour du Chêne au Verdier ; je me mets juste à côté de lui et lui vole son idée mais mon petit compact Sony, un RX100, ne voit pas la même chose que son Reflex Canon :

  01-11-2016

Deux jours plus tard, nous franchissons la frontière ornaise sur quelques centaines de mètres pour nous aventurer sur les terres sauvages de la Mayenne à St Pierre des Nids. Juchés sur un barrage, nous photographions l'île de l'ancienne forge :

 03-11-2016

Puis j'entraîne mon compagnon à l'endroit où les départements de l'Orne, de la Sarthe et de la Mayenne se touchent en un point. De merveilleux pâturages nous ouvrent leurs vastes bras. Un éclair bleu et orange, le martin-pêcheur veut bien se montrer mais ne se laisse pas photographier. Le soleil de l'après-midi se répand sur les collines en direction de St Léonard-des-Bois :

 03-11-2016

Un dimanche matin en compagnie de mon épouse pour deux heures de marche nordique en Ecouves. Non loin de Radon, la quiétude et la grâce de ce petit chemin près de Radon me fait décrocher un bâton pour sortir mon plus petit compact, un Sony TX30, pas de possibilités de réglages, juste un silencieux clic-clac et l'automne est dans la boîte :

 13-11-2016

Des jours de ciel blanc plus tard, le soleil se met à nouveau à hanter les bords de notre monde. Je reprends mon RX100 si petit mais si malin. Il est 16h30 et le soleil peint hâtivement l'horizon d'orange et de gris. C'est à mon tour de signaler un plan à Tonton Gilles, nous prenons tous deux en photo le même arbre à proximité de la Fuie des Vignes :

27-11-2016

Le lendemain, le bleu domine. Il fait cinq degrés et le vent de nord-est nous chante l'hiver en balayant le ciel de son humidité. J'emmène mon compagnon photographe dans la Sarthe à cinq kilomètres de notre quartier de Courteille. Nous montons sur une modeste colline et regardons en direction d'Alençon :

28-11-2016

Quelques minutes plus tard, il est presque 17h, les couleurs changent de minute en minute. Un dernier cliché au même endroit avant le chocolat chaud :

28-11-2016
Mardi glacial, nous montons à Ste Anne de Champfrémont sur la colline de Multonne en Mayenne qui toise Ecouves par-dessus la plaine d'Alençon. Orienté au sud, le site ne manque jamais de lumière. En cette saison, il se prête idéalement à ma petite manie du contre-jour.

 29-11-2016

Le froid se fait très vif, Alençon entre déjà dans l'ombre pendant que les étangs de Ste Anne se gorgent encore de soleil. L'hiver vient.

 29-11-2016
 
******


Si vous voulez vous évader...

Tonton Gilles ne s'appelle pas Gilles et il n'est pas mon Tonton, ça ne l'empêche pas de tenir depuis deux ans un blog aux textes poétiques, épiques ou intimistes.

Il tient aussi depuis peu un blog photo très prometteur.

Quant au Lutin, il a déjà publié plus de 300 clichés sur son blog photo


2 commentaires: