lundi 4 septembre 2017

Rentrée des classes

Nous sommes le quatre septembre et c'est ma quatrième rentrée sans élèves. Après tout ce temps, ce jour reste particulier pour moi. Il flotte encore dans l'atmosphère un ersatz de pincement au cœur, un reste d'angoisse lié à cet événement qui a rythmé ma vie d'enfant puis celle d'adulte.

Oh, je sais que j'aurais pu continuer d'enseigner durant plusieurs années, mon insolente bonne santé et mon expérience professionnelle me l'auraient largement permis mais voilà, la folle manie des évaluations, d'interminables et trop nombreuses réunions stériles, une incompétente politique du paraître et un acharnement aveugle à détruire un système qui tournait tout seul avaient fini par me convaincre d'abandonner le navire. Et puis cette suspicion de paresse distillée par les politiques et reprise par une partie de la population...

Comme j'ai aimé transmettre, comme j'ai aimé mon travail de maître d'école ! Toute ma carrière, j'ai dû me battre contre ceux qui n'étaient qu'idéologie, métalangage, storytelling puis in fine tableaux Excel et diapos Power Point.

******

Il est un peu plus de neuf heures, je reçois un message sur mon smartphone : Arielle vient de faire sa première rentrée à la maternelle de l'école dans laquelle j'ai enseigné mes dix-neuf dernières années professionnelles. Une photo accompagne le message : bien coiffée et très sérieuse avec son cartable dans le dos, elle est si grande que je me sens tout petit. Un message de ma fille accompagne la photo : la demoiselle, très contente d'aller à l'école, a congédié ses parents d'un signe de la main. Ceux-ci sont ensuite allés boire un coup pour s'en remettre.

******

J'ai été grand-père, j'ai ensuite pris ma retraite mais je me sentais toujours en prise avec le système, pestant contre l'incompétence des politiques et l'aveuglement de l'administration. J'étais encore un peu maître d'école.

Arielle fait sa rentrée, la boucle est bouclée. Je deviens un grand-père comme un autre, enfin, je crois. Et puis, ma petite-fille m'appelle "Papy Dinosaure". C'est ce que l'on appelle de la clairvoyance...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire