mardi 21 septembre 2010

Cross FSGT d'Alençon 2008


Un cross sans le Mustang...


C'est comme la moule sans la frite
 C'est comme un match sans arbitre
 C'est comme le gras sans le jambon
   C'est comme les pleurs sans l'oignon 
 C'est comme la voile sans la vapeur
C'est comme le pet sans l'odeur...


Ce samedi 19 janvier, je me sens mélancolique. Rien que d'évoquer ce mot, j'ai des contractions intestinales. 

Je suis triste, enfin raisonnablement triste pour un Lutin. Je vais disputer un cross sans mon Canasson. Môssieur se réserve pour le lendemain : il va disputer le cross FFA d'Hérouville dans les lointaines terres du Calvados.

Me voilà seul comme un Lutin sans personne à persécuter. Il y a bien Allain mon merlan-gourou préféré mais j'ai trop de respect pour lui pour le malmener comme je le fais habituellement avec mon équidé favori.

Pas de tête de Turc, tant pis... je vais courir.

Mais avant, sur le site de la Plaine des Sports d'Alençon, je vais assister pour ce 6ème cross FSGT de la saison aux courses "enfants" et "féminines" précédant mon épreuve.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs c'est un Kikoureur qui ouvre le bal ! Eh oui, aujourd'hui, Bin' a décidé de mener le cross jeunes du début à la fin, basta la stratégie ! On se défonce ! En voilà de la gestion comme je l'aime !

 
Pas si loin, la petite fille de mon copain Yannick (un fameux coureur) se précipite à la suite des plus âgés avec une détermination qui en dit long sur la suite de sa carrière de sportive :

Loulou et Christian attendris devant la relève...

Un doute m'étreint (de marchandises) Bin' va-t-il tenir à ce rythme ? Eh bien, oui :

 
Le galopin aux cheveux de feu termine vainqueur en poutrant tout le monde dans les grandes largeurs. Il avouera qu'il a bien tiré sur la caisse...

Le Lutin se sent mieux, la performance du Bin' lui a redonné un peu d'énergie.

Maintenant, c'est au tour des filles.
La Championne Véro accompagne le groupe de tête lors du premier tour puis s'envole dès le début du deuxième. Elle fait vraiment ce qu'elle veut !


Derrière, se trouve Sylvie. Normal ! Mais, mais , mais ... il y a une gamine qui se trouve devant Simone et Mireille. C'est quoi ce délire !

 
Les deux V2 dépasseront bientôt l'impudente qui ose déranger l'ordonnancement naturel de la course.

Véro boucle tranquillement ses 5 bornes en 22'07 sans fatigue. 


 Une minute plus tard, Sylvie arrive, assurant comme d'habitude sa première place V1.


Surprise ! Simone n'arrivera pas seule. Elle a eu un coup de mou et c'est accompagnée de sa copine Mireille qu'elle franchira l'arrivée.


Mireille laissera cependant la première place V2 à Simone. Amitié, respect pour une championne ou les deux ?

De voir tout cela, ça m'a ragaillardi ! En plus, mon Mustang est venu élégamment vêtu pour  soutenir les copains et faire de photos.

 Remarquez ses bottes de trail : le chic absolu ! 

Le départ ! Allain et moi,  sommes partis sans le savoir pour faire notre cross le plus rapide de la saison.

 Allain, c'est la classe... Je ne dirai pas son âge vu qu'il ne lui reste plus
qu'une saison 1/2 à faire en V2... Oups, j'ai gaffé ! 

C'est rapide, c'est très rapide ! Il faut dire que le terrain est plat, juste une butte à grimper trois fois. Autant dire, rien...

 La voilà la malheureuse grimpette. Remarquez le 133 : Yannick, le papa de la libellule
photographiée plus haut.
Yannick va boucler les 9,5 km en 32'32 ...ouch ! 


Ricounet, le mari de Sylvie m'a doublé dès le début, il fera son cross à une moyenne de 4mn au kilomètre. C'est plus du cross, c'est de la route !
Allain me suit toujours, il ne sera jamais loin de moi, réussissant son meilleur classement de la saison.

 Allain, ça va mais il y en a d'autres qui souffrent !

Derrière, il y en a un qui s'amuse. JMF, le père de Bin', le meilleur ultra traileur de notre bande (GRR en 38 h !) se permet de musarder et même de s'arrêter discuter avec son fils auquel j'ai confié mon appareil photo.

  Ah, le touriste ! 

 Bien que courant souvent seul, je réussis à me motiver suffisamment pour boucler mes 9500m en 38'09.


Ça me paraît plutôt rapide ! La distance officielle était-elle bien celle annoncée ?
 Bon, malgré l'absence de motivation, je réalise mon meilleur classement de la saison. Faut pô s'plaindre, d'autant qu'il y a du gâteau à la fin...


 A bientôt pour le dernier cross de la saison en forêt de Silly... si la neige de la Raidlight Trail Trophy ne m'engloutit point !

Merci à Bin' et à Béa pour les photos du cross masculin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire