samedi 16 octobre 2010

Cross FSGT de Gesnes le Gandelin 2009

Boue + gâteau = cross
 
 
Ben oui,  c'est ça qui me plaît dans le cross : c'est sale et on bouffe à la fin. On niquerait en plus que ce serait parfait !
 
En ce moment, c'est un cross tous les quinze jours et c'est la fête pour moi car je poutre le Mustang. Ça suffit à mon bonheur, finalement...
 
A Gesnes, ça a été quand même un peu juste...
 
Résumé :
 
On commence par le cross des morveux. C'est simple, ils se poutrent comme des malades et ça fait plaisir à voir.
 
 
Quand je me pose des questions du genre "Dans quel état j'erre ? Où cours-je ? M'aimè-je vraiment ?", je vais voir les gamins courir et je vois la réalité sans concession :
 
 
Et tout ça me remonte le moral. Je me dis "Toi aussi, tu es là pour jouer avec tes petits camarades". J'ai à nouveau dix ans et si tu m'crois pas, tu vas voir ta gueule à la récré (air connu).

Mais avant d'en découdre avec les copains, il y a le cross des filles accompagnées des minimes et cadets gars. Et c'est le retour du Bin' tout auréolé par sa victoire dans sa catégorie au Kinder Trail des Templiers.

 C'est qui la championne du monde de VTT à côté du Bin' ?
 
Le Bin', il a poussé et il court maintenant avec les grandes... Il attaque d'entrée et se place en tête...

 
Derrière, je retrouve Annick qui a été obligée d'abandonner au grand Raid de la Réunion à la suite d'une chute de dix mètres dans un ravin. Elle court lentement à cause de sa côte fêlée mais elle court quand même... On est solide par chez nous...
 
 
A la question "Tu n'es pas trop déçue ?", elle m'a répondu que ce n'était qu'un accident et qu'elle allait retourner finir cette sacrée Diagonale des Fous en l'honneur de Daniel, son mari qui nous a quittés cette année. Chapeau Annick !

Devant, ça tourne bien et Véro finit son cross sans se forcer suivie par ma chère Ricounette elle aussi revenue de la Réunion.

Quant au Bin', pour son premier cross en minimes, il se fait nettement souffler la première place par Corentin. Lors du sprint final pour la deuxième place, son challenger s'emmêle les pinceaux et se vautre dans l'herbe. Le Bin', en bon Trailer, attend le gars et franchit la ligne avec lui. Beau geste !

 J'lui avais pourtant dit de l'piétiner au lieu d'attendre !


Et voilà le cross des Vieux ! (photos Bin') 

Nouveauté : le cross court réservé aux V3 et aux V2 qui sont trop fainéants pour courir avec moi part avant le cross long de 7,5km. Comme ça, Monsieur Pierre, le plus âgé du groupe va pouvoir enfin boire son vin raisonnablement chaud...

 Bravo Monsieur Pierre !

Mon ami Riah 50, jeune V3 part donc avant moi et je ne lui ferai ainsi pas l'affront de le passer.Il finit 3ème V3... Hou, il y a de la concurrence !

 
Après, on lâche les bêtes :


 Ces gars qui bouclent les 7,5km dans l'herbe et la boue en 26 minutes, je me demande comment ils font...
Moi, j'ai mon petit challenge derrière. J'essaie de me maintenir dans le haut de la deuxième moitié du peloton mais c'est pas de la tarte !
 
Un départ prudent m'amène à passer pas mal de monde au début, suivi par Pascal et Loulou qui reviennent aussi de la Réunion et qui ne veulent pas forcer pour commencer. Finalement, ils trouvent que courir avec les mourants, c'est ennuyeux et ils finissent par me passer en me décoiffant.

 Pascal court encore malgré ses ampoules !

J'ai derrière moi un autre héros de la Diagonale des Fous, Ricounet suivi du sempiternel Mustang qui n'hésitera pas à essuyer ses sabots sur moi s'il peut m'approcher. Je cours donc un oeil devant et un oeil derrière...

Après un premier tour modéré, j'accélère et cela me réussit mais si je continue de doubler, le Ricounet et le Mustang persistent à me coller aux rideaux ! Et v'là que je vois le Dom61 de Kikouroù qui vient faire ses crocs sur le cross et qui est aussi à ma poursuite. Mais que me veulent-ils ? Ils en ont après mon corps d'athlète ou quoi ?

 Ou alors, c'est après mes chaussettes roses...
(photo club de Gesnes)

 Dernier tour, je contrôle le Mustang qui lâche légèrement prise...


Mais, las ! Quelques hectomètres avant la fin, le Ricounet me passe. Il ne semble pas subir le contre-coup de ses 147 bornes outre-mer.

 Même pas fatigué !
 
Bon, je termine quand même et poutrant un gars au sprint dans les 20 derniers mètres histoire de faire le Lutin...


32'43 : Un temps correct et un classement médiocre et... seulement 49 secondes devant le Mustang. De quoi être inquiet pour le prochain cross à Orgères où l'animal m'a déjà battu.
Et cela le fait rire le canasson !

 Loulou et Mustang frimeurs avec votre polaire UTMB !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire