dimanche 29 mai 2011

Sous le soleil, exactement...

Dimanche 29 mai



Encore un jour de lumière, nous commençons à nous y habituer... En ce matin de feu, huit trailers infidèles ont décidé de courir la plaine, laissant à d'autres le soin de soulever la poussière de la forêt assoiffée.


Le périple commence par un tour de ville le long des boulevards. La rivière Sarthe, à demi assoupie, se croit déjà en juillet.


Nous sortons de la cité par une porte dérobée et c'est la splendeur du printemps normand qui nous accueille.


Dans un tel bain de lumière, tout nous paraît aimable, ruisseaux et pâturages, hameaux et villages...


Au bout d'un moment, je chemine avec trois princesses de l'asphalte, laissant les fougueux galoper au loin et les sages rêveurs musarder en arrière.


Deux heures quinze minutes et vingt-trois kilomètres plus tard, nous retrouvons les autres Ecouviens à notre QG au pied de notre forêt. 


C'est le moment de nos hebdomadaires libations, mais en ce jour de fête des mères,  nous avons un événement particulier à fêter : la naissance toute récente d'une Ecouvienne de troisième génération, la petite Julia.


Bienvenue à toi, petite fille, puisse ta vie être aussi belle que nos rêves...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire