mercredi 12 septembre 2012

Relais de Condé sur Sarthe 2012

Le relais de Condé (3x6 km), c'est un peu pour moi la rentrée des classes, la seule compétition où je passe plus de temps à serrer des mains et à discuter qu'à courir. Même si le parcours n'est pas des plus faciles avec ses côtes et ses relances, il se négocie de toute façon en moins d'une demi-heure et se termine toujours, en ce qui me concerne, par une barquette de frites et quelques verres de bière.

Cette année, j'ai pour compagnons le courageux Mustang et le rapide Jean-Paul. Nous sommes la seule équipe V2 parmi les neuf équipes engagées par notre club A3 Alençon.

Plutôt que de faire un énième récit, je préfère illustrer l'épreuve par quelques photos qui seront plus parlantes que mes états d'âme de relayeur.


Une bonne surprise

 

Pégase, un gars du Ch'Nord, nous fait le plaisir de passer par là en coup de vent (Pégase, c'est toujours une histoire de vent). Cela ravive l'excellent souvenir de la course des Terrils lors de laquelle je faillis lui faire subir les derniers outrages, dopé que j'étais par l'incroyable ambiance de fête de ce festival de rigolade sportive et houblonnesque. 


 Un départ canon


Eddy, pas haut mais particulièrement véloce va boucler son tour de 6 bornes en 19'20", donnant ainsi la victoire à la première équipe senior de notre club. Pas loin derrière, le jeune Bin', pour sa première participation, va faire un carton en 20'30", amenant son équipe cadets à la première place de sa catégorie mais surtout à la 6ème place au scratch sur 103 équipes.


Un valeureux  combattant


Premier à partir de mon équipe, le Mustang affronte crânement la chaleur étouffante pour boucler son tour avec détermination.


 La chasse au Titi


Après un départ déraisonnable à près de 18 à l'heure, je me stabilise et décide de rattraper une équipe de Gesnes représentée par le délicieux et sympathique Titi 61 qui a eu un jour l'impudence de me battre de 2 minutes sur le trail des Intrépides. Ce crime de lèse-Lutin, je lui ai déjà fait payer deux fois depuis mais le Lutin poutrera trois fois, c'est bien connu !


Au bout de trois kilomètres, le Titi est rattrapé et je continue sur ma lancée, passant une bonne vingtaine d'équipes au total. 


 Lutin jusqu'au bout !


Derniers 800m, un V3 et un junior me provoquent en me repassant. Bravant l'envie de vomir, je remets les gaz pour les décoller définitivement.


Passage de relais


Je passe le témoin à Jean-Paul après 25'24" de course. Mon camarade mettra 30 secondes de moins que moi.


 Et un podium, un !


Même modeste, une troisième place V2 pour des quasi V3 comme moi et le Mustang, c'est toujours une satisfaction. Et puis, tous ces jeunes qui sont derrière nous (32e sur 103 équipes), ça fait tellement plaisir !



 Merci à NCAP, à Mme Mustang et à Nathalie pour les photos.

 

1 commentaire: