mercredi 10 avril 2013

Vivaldi et le concerto 14

Deux trompettes


Contrairement à son contemporain Telemann, Vivaldi ne composa qu'un concerto pour trompette(s). Cela est simplement dû au fait que Vivaldi, à l'Ospedale della Pietà, ne disposait pas de spécialiste de la trompette parmi les jeunes filles qui composaient l'orchestre de l'institution. Souffler dans un tel instrument n'était guère aisé et peu à la portée des demoiselles pour lesquelles Vivaldi créa nombre de ses œuvres.

 Document Wikipédia

En effet, à cette époque, la trompette ne comportait pas de pistons et son jeu, très difficile, était affaire de musiciens spécialisés soit dans le registre normal (grave) soit dans le registre aigu du "clarino", petite trompette dont le jeu était réservé à une élite dont le plus célèbre fut Johann Gottfried Reiche qui joua, entre autres, pour J.S. Bach (voir deuxième concerto brandebourgeois).

Le concerto pour deux trompettes de Vivaldi paraît bien modeste à côté des merveilles allemandes de Bach, Telemann ou Fasch et l'on sent bien que la partition évite toutes les difficultés aux deux solistes qui ne devaient pas être d'un grand niveau.

Mais ... c'est quand même du Vivaldi et l'on serait bien nigaud de bouder son plaisir.


Référence épuisée :
The Academy of Ancient Music dir. Christopher Hogwood
 

1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire