vendredi 3 mai 2013

Vivaldi et le concerto 15

Luth


A l'époque de Vivaldi, le luth a beaucoup évolué au niveau de sa facture mais il n'est plus l’instrument roi de la Renaissance ou des maîtres français du siècle de Louis XIV. Il est souvent cantonné à la basse continue en compagnie du violoncelle, de la viole, du clavecin, de l'orgue positif ou de son cousin le théorbe.

Vivaldi est probablement encore une fois précurseur dans l'invention du concerto pour luth même s'il n'en a composé que deux. Le problème avec son concerto pour luth et deux violons présenté ici (RV 93), c'est qu'on ne sait pas très bien pour quel instrument il a été composé.

Peut-être un liutino, petit luth soprano :


Ou un luth de plus grande taille pourvu d'un cordier supplémentaire pour les basses :


On ne sait pas non plus si l'instrument se jouait avec les doigts directement ou avec les ongles, technique utilisée à l'époque seulement en Italie.

Peu importe, en bon musicien baroque, Vivaldi laisse de toute façon beaucoup de liberté d'interprétation à ses interprètes, contrairement aux compositeurs des siècles suivants.

 Ref
 

1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire