dimanche 19 mai 2013

Vivaldi et le concerto 16

Viole d'amour et luth


Maître du concerto pour soliste, Vivaldi est aussi à l'aise dans le double concerto, assez fréquent dans sa production. Parfois, il s'agit de doubler les instruments pour créer un effet de spatialisation (2 violons, 2 violoncelles, 2 flûtes ...), les deux solistes se renvoyant la balle dans un babillage permanent, régulièrement interrompu par les cordes ; d'une autre manière, Vivaldi va jouer sur le contraste entre instruments de hauteurs  et/ou de timbres différents comme dans cet unique et superbe concerto pour viole d'amour et luth.


Dans cette merveille de finesse dont voici le premier mouvement, les cordes jouent en sourdine, permettant ainsi au luth de s'exprimer en un tendre dialogue avec la viole d'amour qui n'a jamais aussi bien mérité son nom. 


 

1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  
11  12  13  14  15


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire