mardi 24 septembre 2013

Liu Bolin, L'homme invisible


L'artiste chinois Liu Bolin, né en 1973, est diplômé de l'école des Beaux-Arts de Pékin. Ayant vécu la formidable transformation économique et sociale de son pays, il cherche à exprimer le désarroi de l'individu face à l'inexorabilité des changements qui bouleversent la société.


Peintre et sculpteur, il se met à la photographie en 2005 après la destruction de son studio et du village d'artistes qui l'abritait pour cause de restructuration en vue des jeux olympiques de 2008.


Sa technique est toujours la même : il repère un endroit puis prépare les couleurs et l'angle de vue puis il se fait peindre par des assistants (sur cette photo, il s'agit d'étudiants allemands). Le résultat est assez stupéfiant :


Une photographie demande au moins cinq heures de travail lors desquels Liu Bolin et ses assistants préparent et réalisent la performance.


L'artiste explique lors de ses interviews que son art est pour lui une manière de résister à la censure ainsi qu'à l’oppression et il insiste sur le message qu'il y a derrière chaque œuvre.


L'artiste se produit un peu partout dans le monde :

New-York - Ground zero

Pompeï

Londres

D'aucuns peuvent trouver naïve la démarche de l'artiste dont les intentions et l'expression sont clairement établies mais on ne peut qu'admirer la puissance expressive de son art face au rouleau compresseur de la société de consommation.


Et puis, être artiste contestataire en Chine, cela a une certaine envergure, n'est-ce pas ?


Le site de l'artiste :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire