dimanche 19 septembre 2010

Les Folies d'Espagne 8

 Antonio Bertali
1605-1669


Antonio Bertali fut un de ces nombreux musiciens italiens ayant travaillé pour le Saint Empire. Il entra jeune au service de la chapelle impériale de Vienne où il effectuera au moins 43 ans de service selon les documents retrouvés.
Il travaillera ainsi pour différents empereurs, laissant derrière lui environ 600 compositions dont la plupart furent perdues.
Le dernier des employeurs de Bertali fut  l'empereur Léopold 1er de Habsbourg :


Cet empereur était un homme cultivé et pacifique, ce qui ne l'empêcha pas de faire la guerre. Il faut dire que quand on avait à l'est les Turcs Ottomans qui venaient vous chatouiller jusque sous vos remparts  et à l'ouest, le pénible Louis XIV qui fichait le bazar dans toute l'Europe, ce n'était pas facile de rester zen...
Pour se calmer, Léopold composait diverses œuvres musicales de bonne facture. Pour ce faire, il avait parfois recours aux conseils avisés des compositeurs de la cour.

C'est donc à Bertali que l'empereur fit appel pour rajouter une partition de violes sur son Regina Coeli, ce qui consista à faire le plus gros du boulot.
Cette pièce datant de l'époque charnière pendant laquelle le thème de la Folia va s'affiner avant de se fixer dans la dernière partie du siècle (à partir de 1672), est remarquable en cela qu'elle est une des rares folias chantées et  qu'elle est le fruit de la collaboration de deux compositeurs.

Regina Coeli pour alto et ensemble de violes (Ref)

 


Liens vers les autres Folies :


1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20 
  
21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire