mardi 28 septembre 2010

Les Folies d'Espagne 19

Alessandro Scarlatti
1660-1725


Avant d'être le papa du petit Domenico aux 555 sonates, Alessandro Scarlatti fut un musicien important de la fin du XVIIème et du début du XVIIIème en Italie.
Né  en Sicile, il se retrouve à 24 ans maître de chapelle du marquis del Carpio, Vice-Roi de Naples alors sous domination espagnole.
C'est pendant cette période (20 ans) qu'il se fera connaître par ses opéras en se plaçant, non comme le créateur de l'opéra napolitain mais comme le plus prolifique et le plus important compositeur de cette école.
A partir de 1702, suite à une situation politique qui se dégrade (guerre de succession d'Espagne) Scarlatti quitte Naples, voyage en Italie et travaille quelques temps à Rome où il va se consacrer le plus souvent à la composition d'oeuvres religieuses.
C'est en 1708 que Scarlatti retrouvera son ancien poste à Naples à la faveur de la prise du royaume par les Autrichiens. 

 Thème de la Follia par Scarlatti


Face à son importante production vocale (115 œuvres théâtrales, 25 oratorios et grandes cantates spirituelles, plus de 650 cantates de chambre, une centaine de motets dont un Stabat Mater, une quinzaine de messes et quelques madrigaux), sa production instrumentale paraît maigre : 12 Sinfonie di concerto grosso (1715), des concertos pour cordes, quelques sonates à quatre, deux sonates pour flûte et clavier, des toccatas, fugues et pièces diverses pour le clavier.

C'est parmi ces pièces que l'on trouve une Follia (avec 2 L, on est en Italie) pour clavecin écrite en 1723 à une époque où le compositeur s'était déjà mis  en semi-retraite.

Variazioni su la Follia (ref)




Liens vers les autres Folies :


1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20 
  
21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire