lundi 27 septembre 2010

Les Folies d'Espagne 18

François Le Cocq
1660 ? - 1730 ?


François Le Cocq ne doit son existence dans les encyclopédies qu'au talent de copiste de Jean-Baptiste de Castillion (1680-1753), prévôt de Ste Pharaïlde à Gand et vicaire général de l’évêque de Gand.

Celui-ci, reprenant la pratique de la guitare qu'il avait abandonnée vingt ans plus tôt, s'est ingénié à retranscrire 117 compositions de Le Cocq sur un manuscrit qui est parvenu jusqu'à nous.

Grâce à ce manuscrit, on apprend que Le Cocq fut musicien à  la Chapelle Royale de Bruxelles, qu'il eut l'honneur de jouer devant l'Archiduchesse gouvernante des Pays-Bas et qu'il a enseigné la guitare à l'Electrice de Bavière.

Toutes les pièces présentées sont composées pour la guitare à cinq choeurs, instrument fort à la mode à l'époque baroque comme je l'ai déjà écrit dans le texte consacré à Francesco Corbetta.

  On remarque que le dernier choeur est juste composé d'une chanterelle

Que le compositeur soit quasi inconnu et nonobstant belge n'enlève rien à la grande qualité de sa musique.  A l'instar des compositeurs de son époque, Le Cocq a produit  une série de variations sur les Folies d'Espagne dont je vous livre la chaude et talentueuse interprétation du guitariste japonais Taro Takeuchi.


Folies d'Espagne (Ref)
(22 variations)
 
 


Liens vers les autres Folies :


1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20 
  
21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire