mercredi 4 juin 2014

L'autre versant de la montagne

Depuis le temps que j'entraînais des filles, ça devait arriver, j'allais bien un jour me faire coiffer au poteau par une demoiselle. En fait de coiffer, tu m'as mis presque une heure dans la vue. Quand j'ai appris cela au téléphone peu de temps après mon arrivée au trail d'Ecouves, j'en ai eu les larmes aux yeux mais je les ai ravalées, étant à ce moment entouré d'une vingtaine d'Ecouviens hilares. Ils se sont mis à applaudir quand ils ont appris ton prénom. Moi, j'étais tout petit, tout chose, et je t'aimais déjà si fort.

Pour une fois, je ne me suis pas attardé à la bière et j'ai filé à la maison pour me récurer. Une heure plus tard, j'embrassais ma fille dont j'étais si fier et je me penchais sur ton berceau.

Tes parents débutaient une nouvelle vie ; moi, je basculais sur l'autre versant de la montagne et ton aurore éclairait ma descente.



Arielle est née le 1er juin 2014
pendant que son grand-père courait.
Elle est belle et elle sent très bon.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire