dimanche 2 août 2015

L'Esprit français 7

Pierre Gaultier de Marseille
1642-1696


 Né à La Ciotat, fils d'un tonnelier, Pierre Gaultier s'est fait remarquer très jeune pour la justesse de sa voix et ses dons musicaux, ce qui lui permit de faire des études d'organiste, métier qu'il exerça dans sa ville natale puis à Marseille où il fut aussi le premier compositeur d'opéra avec son œuvre "Le Triomphe de la Paix". 

Faire donner un opéra à Marseille en ces temps centralisateurs n'était pas chose aisée et Gaultier dut aller rencontrer le surintendant de la musique Jean-Baptiste Lully à Versailles pour lui acheter (pour 3000 livres) le droit de fonder une académie de musique ainsi que le droit de donner des représentations d'opéra, chasse gardée du grand Lully.

Revenu à Marseille, Pierre Gaultier y donna "Le Triomphe de la Paix" avec un grand succès puis partit en tournée dans toute la région avec sa troupe. Hélas, malgré l'affluence de nombreux spectateurs et le succès critique, Gaultier fut vite couvert de dettes et se retrouva jeté en prison faute de rembourser ses créanciers. C'est dans la prison d'Avignon qu'il composa la pièce présentée ici (voir partition ci-dessus). Ce duo (en l’occurrence flûte à bec alto et basse continue) exprime bien toute la mélancolie de l'auteur face au destin.

Un destin qui n’épargna pas l'auteur qui se "refit" en donnant plus tard l'opéra "Alceste" de Lully qui connut un franc succès à Aix, Avignon, Arles puis à Montpellier où il fut joué durant trois semaines. Malheureusement, Gaultier embarqua à Sète avec une partie de sa troupe pour voguer vers Marseille ; le bateau fut pris dans une  brutale tempête méditerranéenne et disparut corps et biens.

(Source : Musée de la Ciotat)


1 2 3 4 5 6

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire