lundi 20 septembre 2010

La Position du Panda



C'est pas toujours facile d'être un ursidé d'une espèce en voie de disparition ! Les pandas ne sont plus que 1600 en liberté et moins de 200 en captivité. S'ils ont été chassés autrefois, ils ne le sont plus depuis longtemps mais leur population ne cesse nonobstant de baisser.

Et pourquoi, me direz-vous ? Eh bien parce que les mecs pandas sont des mous du zizi ! 

Il faut dire que quand on a un pénis de 3 cm de long pour un poids de 100 à 130 kg, on voit rarement la bête quand on va aux toilettes; résultat, on ne pense qu'épisodiquement à la gaudriole.

Le pénis du panda est si petit qu'il est souvent difficile de distinguer les mâles des femelles y compris en captivité.

 "-T'es quoi, toi un gars ou une fille ? 
- J'sais pas, j'ai pas encore trouvé. "

Pour nous les homo sapiens qui avons le plus gros engin de la famille des primates (le gorille avec ses 5 cm en érection m'a toujours fait marrer) ce nanisme sexuel est toujours sujet d'étonnement et de moquerie chez des sujets aussi imposants que les pandas. C'est ainsi que le terme "Panda penis" est entré dans l'Urban dictionnary anglais qui recense les termes à la mode.

Bon, on peut avoir un petit Zboub et être nerveux de la chose genre marteau-piqueur, c'est possible ! Ben oui, mais Monsieur Panda lui, il ne s'intéresse pas trop à la dame qui,de toute façon n'est disponible qu'à des périodes précises.

 "J'préfère dormir, de toute façon, elle a tout le temps mal à la tête !" 

De plus, l'ado panda mâle n'a pas l'instinct reproducteur. Je m'explique :

Comme vous le savez, la plupart des animaux n'ont pas besoin qu'on leur fasse un dessin pour monter leur voisine. Quand vous êtes, par exemple un mustang mâle (je parle bien sûr du cheval), vous devinez assez rapidement à quoi sert la barre de 80cm de long qui vous pend entre les pattes quand vous mettez le nez sur l'arrière-train d'une copine. Eh bien, le panda lui, il ne voit rien ! En plus, il assez neuneu pour n'avoir pas la jugeotte de deviner dans quel sens s'enfilent les Lego !

Dans la nature, le petit panda doit voir ses congénères s'accoupler pour enfin deviner que faire l'amour c'est monter sur maman et introduire quelque chose quelque part. Le quelque chose, il n'est pas gros et le quelque part, il est bien caché car la femelle panda ne se fait pas le maillot et encore moins le ticket de métro. C'est pas tous les jours facile !

Conscients de la faiblesse de la libido de leurs pensionnaires (même dans la nature), les  dirigeants de plusieurs zoos chinois se sont mis à chercher des solutions comme le viagra, peu efficace ou la cure d'amaigrissement (chez la plupart des mammifères, l'obésité diminue la libido à cause d'une trop grande production d'oestrogènes chez les mâles en surpoids).

Mais la mesure la plus spectaculaire a été la projection de films pornos aux pandas pour les inciter à s'accoupler. Il s'agit bien sûr de films pornos montrant des pandas, pas de films montrant le directeur du zoo en train de besogner sa secrétaire au beau milieu de l'enclos des hippopotames.

La mesure pourrait paraître intéressante car pédagogique. On pourrait penser que les pandas gars apprendraient ainsi comment fourrer les pandas filles vu qu'ils n'ont pas un instinct bien frénétique de ce côté-là.

Ce serait oublier que ces gentils ours n'ont pas assez d'intelligence pour s'identifier à ce qu'ils voient sur un écran. Seuls les cris poussés par les acteurs des films les ont, semble-t-il, intéressés (idée à creuser : les films pornos à la radio, c'est meilleur pour les fantasmes).

"Tu t'améliores depuis que tu écoutes France-Culture !" 

Bilan très mitigé : les pandas sont toujours en voie de disparition et l'on n'a toujours pas trouvé de remède miracle pour exciter le gros tas de poils bicolore.

Pour ne pas terminer sur une note triste, je vous propose d'étudier pour ce week-end la position du panda, une des techniques du Kama-Soutra :

 Ne voyez rien de sexuel au dessin, c'est seulement pédagogique. 

Pour s’unir dans cette étreinte, la femme et l’homme s’allongent de tout leur long sur le côté, en se faisant face, mais en tête-bêche, le visage de la femme devant les jambes de l’homme, et inversement. Une position très riche de sensations.

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques et expériences. C'est comme cela qu'on fait avancer la science.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire