dimanche 26 septembre 2010

Le Lutin est méchant !

BEUAAAARK !!!


Non mais ! Vous avez lu derniers billets ! Ecoeurants ! Gerbants ! C'est quoi ça ? De la guimauve, du coulis de framboise dopé à la saccharose, du Nutella tartiné par ce grand crétin d'ami Ricoré ? En tout cas, ce n'est pas du Lutin !

Je me suis laissé entraîner par l'ambiance policée et bon enfant de ce site, terrible repaire de Bisounours dopés au sirop d'érable  qu'est le site Kikouroù. Ces gens sont gentils, c'est écœurant ! Ce n'est plus Kikouroù, c'est :

Je t'en ficherais des Bisounours ! Moi j'ai toujours préféré leurs cousins les KILLEROURS, bien plus rigolos :

Et puis, si je me suis laissé aller à de si gluantes extrémités c'est à cause du Khanard ! Ses messages amicaux répétés et ses textes hypnotiques m'ont attiré dans son pays où il m'a fait subir les derniers outrages : il m'a recouvert d'amitié et m'a présenté à sa collection d'amis aussi sympas les uns que les autres. Au secours !

Parlons-en du Khanard ! Vous ne savez pas tout sur lui ! Ce triste emplumé aux doigts palmés cache bien son jeu. Derrière son  physique de volatile ascétique se cache un redoutable voyou :


Bon, trêve de Khanard ou alors en confit ! Parlons plus sérieusement du Lutin, moi en l'occurrence :

Le Lutin est bagarreur
Depuis tout petit, je n'ai pas cessé de me friter avec mes petits camarades. En 1968, quand je jouais à la manif avec les autres enfants de mon HLM, je me mettais toujours dans l'équipe des CRS, histoire de donner joyeusement de la matraque. C'est tout naturellement que je me suis orienté vers le Judo parce que c'était une des rares activités où je pouvais projeter violemment et étrangler mes commensaux sans que l'on me reproche quoi que ce soit, au contraire...

 Ça, c'est Ippon Seoi nage, une prise d'épaule pratiquée sur cette grande gourde de Blanche Neige
du temps où elle vivait encore dans de la forêt d'Ecouves.

Le Lutin est obsédé
Je me rappelle précisément que c'est en CM1 que j'ai commencé à regarder les filles d'un air concupiscent, la bave aux lèvres. La question de savoir ce qui se trouvait sous leurs jupes a hanté mes jours et mes nuits au point de compromettre sérieusement mon avenir scolaire.

 Aidé de mes amis lutins, j'en ai participé à des expéditions de ce genre ! 

Même aujourd'hui, alors que j'ai largement passé la cinquantaine, j'aime encore m'installer à la terrasse d'un bar pour regarder les filles qui passent tout en sirotant ma bière belge. Je sais, ce n'est pas beau à mon âge mais je ne peux pas m'en empêcher !
Chère athlète du sexe féminin, sache que si le Lutin se trouve derrière toi lors d'une compétition, ses yeux ne sont pas posés sur tes épaules ou ta chevelure !

Le Lutin est inculte
Vous croyez peut-être en lisant certains de mes billets que je suis un amateur de musique classique. Erreur, il s'agit juste d'une erreur d'aiguillage.
A l'âge de 10 ans, j'ai trouvé quelques 33t  de la Guilde du disque oubliés chez moi que personne n'écoutait. Innocent que j'étais, je me suis intéressé à la culture classique au sein d'une famille où Charles Aznavour et Enrico Macias étaient la référence. Depuis le CD, la chose a pris des proportions dantesques et j'ai plus de mille CD classiques qui encombrent mes rayonnages. Maintenant je regrette cette culture inutile car elle ne m'a pas permis d'emballer la moindre gonzesse. Je me serais mis à la guitare et j'aurais chanté du Maxime Leforestier ou pire... du Brassens, je suis sûr que j'aurais emballé des nénettes à foison (à toison aussi...). Bon, j'ai perdu mon temps.
Quant aux livres, ce n'est qu'après avoir ingurgité plus d'un millier de volumes que je me suis aperçu que la lecture c'était ennuyeux et fatigant. En plus, la littérature n'attire que des filles à petits nichons avec lesquelles il faut parlementer des plombes avant de les mettre au pajot. Mauvais plan !
Ah oui, la lecture... mais c'est chiant la lecture ! Et dire que j'enseigne ça !!! La vie c'est plus intéressant ! Vous ne trouvez pas que le cul c'est plus jouissif qu'un bouquin de cul ?

 Le titre est alléchant mais le bouquin nul ! Une arnaque !

Soyons brefs en ce qui concerne le cinéma : d'abord, ce n'est pas de la culture, c'est des images qui bougent ! Ensuite, j'ai un principe auquel je me suis toujours tenu : pas de films français car les films français, ça prend la tête et on n'y voit que très peu de décapitations. Si j'assiste de temps en temps à une séance dans le cinoche qui sent l'urine d'Alençon, c'est pour voir un film d'horreur bien angoissant ou à la rigueur une histoire de super-héros me rappelant les Fantask et autres Strange ou Marvel qu'à l'adolescence je lisais d'une main pendant que l'autre main pensait activement aux filles de ma classe de quatrième.

Le dernier Freddy, le meilleur. Wes Craven, je t'aime ! 

Dernière précision: je n'ai jamais vu "Le grand Bleu", "Titanic" "Amélie Poulain" ou "Bienvenue chez les Ch'tis"; par contre, je ne rate pas un seul Arnold Schwarzenegger. J'adore son humour !

Quel boute-en-train le Arnold ! 

Le Lutin a des loisirs de merde
Le dimanche, les gens honnêtes randonnent en famille, ben pas moi ! Vous croyez peut-être qu'après avoir couru comme un âne toute la matinée, je vais aller me promener pour me dézinguer encore plus les pattes, non ! Je préfère rester devant la télé regarder des trucs qui font dormir comme l'Inspecteur Barnaby. J'aime aussi l'inpecteur Derrick avec son regard de poisson décédé. Pour moi c'est le must de la télé, l'épure parfaite de la vacuité dont l'esprit de l'homme fatigué a besoin. Derrick, c'est le trou noir, le délire quantique en vraies couleurs délavées made in Bavaria. Derrick, c'est comme la bière allemande : ça n'a pas de goût, tu la bois, tu la pisses et ça te nettoie bien l'intérieur. 

Expressionisme allemand 

A part regarder des trucs débiles à la télé, j'ai une autre sale manie : je joue aux jeux vidéo ! AAAAAAARRG ! Si ! Quel plaisir de pouvoir trancher du troll ou du barbare après une longue journée passée avec des gamins mal mouchés et mal élevés ! C'est vrai quoi, on n'a même plus le droit de leur taper dessus ! Alors on se défoule devant son PC.
Comme j'ai un mauvais fond, j'aime bien les jeux d'infiltration comme Splinter Cell où je peux me glisser dans les coins sombres pour zigouiller les gens par derrière.

 Là, le gars il ne m'a pas vu arriver, il va avoir un subit trou de mémoire.

Sinon, je suis un inconditionnel de Morrowind et d'Oblivion, là, il y a du monstre et du barbare à découper. Par contre, je ne peux pas jouer aux jeux comme GTA car il faut conduire et ça me fiche la nausée (véridique). Autre jeu culte : Warcraft III, jeu de stratégie que je joue en réseau avec mon fils. J'y suis tellement méchant qu'il ne veut plus jouer qu'avec moi contre l'ordinateur car contre moi, il se fait dépecer et il pleure sa mère ! 

Un Orc de Warcraft III. Bisou !

Le Lutin n'aime pas les gens
On me dira que si je fais de la course à pied, c'est par goût de la fraternité qui unit ceux qui souffrent,transpirent et éventuellement ont la diarrhée sur les chemins et routes fleuries de notre France si belle et si sportive.
Eh bien, non !Si je fais de la course à pied, c'est pour le podium... C'est là qu'il y a un os car le podium, je ne l'ai jamais beaucoup approché. Du coup, je me mets à détester ceux qui y montent. Cela me stresse et je me mets à courir pour évacuer ce stress. Mais comme il y a toujours des gens qui courent devant moi, je m'énerve et c'est pire. Alors je me venge sur le Mustang quand je le peux, c'est à dire sur les courtes distances car à partir d'un certain kilométrage, j'ai tendance à me liquéfier, ce qui nuit à mes performances.
A part ça, j'aime bien dire du mal des gens, surtout de mes collègues de travail et c'est pas difficile car dans mon milieu professionnel, c'est plein de nases qui s'y croient ! 

 *****
Bon, je crois que j'en ai assez dit. Maintenant, vous pouvez en pleine connaissance de cause crier à l'unisson :



N'oubliez pas votre petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire