samedi 18 septembre 2010

Les Lutins s'envoient en l'air

En cette fin d'année 2007, après son premier marathon en avril, il fallait trouver un truc encore plus poutrant pour parachever les fêtes grandioses du demi-siècle de mon épouse avant d'entamer en 2008 les immenses célébrations des 30 ans de mariage.

On avait bien pensé au saut à l'élastique mais chez nous, les points  élevés abrupts manquent et ma tendre compagne ne tenait pas plus que ça à vomir ses tripes attachée comme un lapin qu'on va dépiauter.

Ce sont mes enfants qui ont eu l'idée : "Et si vous vous envoyiez en l'air en vous chauffant le ballon, la main agrippée au panier ?" Banco, dis-je, toujours prêt à de nouvelles expériences...

Et c'est ainsi qu'un petit matin de novembre, nous survolâmes notre chère campagne en compagnie d'un aérostier aussi sympa que compétent. Nous serons suivis durant notre périple par une voiture à remorque chargée de nous récupérer plus tard.


Préliminaires


 Là, c'est le panier avec 160 litres de propane à l'intérieur, on est loin du litre de gaz que je produis chaque jour...


Allez, on gonfle au ventilo puis on chauffe au chalumeau. Il faut bien ça à mon âge !


Ça y est ça gonfle, on va pouvoir s'envoyer en l'air !


Et c'est parti pour deux heures de folie !


Le grand vol des Lutins
Impressions d'automne

Aussi bizarre que cela paraisse, on est à deux pas du centre ville d'Alençon au bord de la Sarthe :


Il s'agit juste du rond-point qui permet l'accès au magasin Decathlon  :


Maintenant, nous sortons de la ville et survolons la campagne qui nous livre ses derniers flamboiements avant de s'endormir pour de longs mois :





















L'atterrissage

Toute bonne chose a une fin et nous nous posons dans un champ. La montgolfière et ses 25 m de haut ne passe pas inaperçue des habitants des fermes voisines.


Non seulement, nous sommes bien reçus par le propriétaire du champ et par ses voisins mais en plus, tout ce petit monde va nous aider à plier le ballon et à ranger la nacelle dans la remorque.

La partie de Lutins en l'air se terminera les pieds dans l'herbe, le verre de champagne à la main en compagnie de nos hôtes champêtres. Les Normands savent vivre !

Bon anniversaire ma Josette !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire