mercredi 20 octobre 2010

Ecouves : Les Yeux en dedans

Septembre 2009-Juillet 2010


La forêt n'est jamais la même d'une année sur l'autre mais cette année, c'est encore plus évident. Voilà trois cycles que je la photographie et à chaque fois, elle me renvoie une image différente.

J'ai fini par comprendre que l'on ne photographie pas des objets mais de la lumière. Depuis septembre, un sentiment de frustration s'est installé pour ne me quitter qu'à de rares moments : la luminosité ne convenait jamais. J'ai ainsi eu l'impression de passer à côté de l'automne et d'une partie du printemps. Et que dire de l'été qui écrase toute perspective ?

Au bout d'un moment, j'ai réalisé que je photographiais en dedans...



La vie n'est jamais la même d'une année sur l'autre mais cette année, c'est encore plus évident. Voilà trois années que j'essaie de la transcrire par écrit et à chaque fois, elle me renvoie une image différente.

J'ai fini par comprendre qu'on n'écrivait pas sur des faits mais sur des ressentis. Depuis un an, un sentiment de frustration s'est installé pour ne me quitter qu'à de rares moments : les mots n'étaient jamais vraiment à leur place. J'ai ainsi eu l'impression de passer à côté d'une partie de mes sujets dont certains sont restés sous forme d'ébauches maladroites.

Au bout d'un moment, j'ai réalisé que j'écrivais en dedans... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire