mercredi 27 avril 2011

La Faune d'Avril

 Jardin de Lutin (suite)



Les fourmis, premières sorties, semblent particulièrement apprécier les bleuets avant qu'ils ne s'ouvrent.


La corée marginée (c'est plus joli que punaise brune) a élu domicile sur une énorme feuille de rhubarbe dont elle se nourrit. Loin de moi l'idée de l'en déloger, j'ai de quoi faire des dizaines de tartes et quelques litres de compote. On peut partager...


Le clyte bélier, petit coléoptère xylophage n'est pas non plus bien gourmand et préfère même le bois mort. Son déguisement de guêpe ne trompera que les moins observateurs.


Autre xylophage, la cétoine dorée, superbe bijou vivant est un auxiliaire indispensable du jardinier car, non seulement elle nettoie le jardin de son bois mort, mais en plus elle pond ses œufs dans le compost et ses larves en accélèrent la décomposition.


Encore un ami : la Chrysope verte se nourrit de pucerons et de cochenilles ainsi que d'acariens.


On ne présente plus la coccinelle à sept points, grande consommatrice de pucerons mais...


... elle est en train d'être supplantée par la coccinelle asiatique importée dans les années 80 par des gens qui, trouvant cet animal plus écologique que les pesticides, n'avaient pas pensé que l'insecte ferait une féroce concurrence aux espèces autochtones, d'autant plus que l'animal se nourrit parfois des larves des autres espèces de coccinelles. L'enfer est parfois pavé de vertes intentions.


Reines du jardin au début de l'automne, les araignées sont fort discrètes car encore bien petites comme cette épeire concombre dont la lumière rasante du soleil couchant m'a permis d'en capturer l'ombre.




Photos prises en avril sur les petits 80 m² de mon jardin de Lutin.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire