samedi 19 novembre 2011

Dead Duck

Quand on demande à un coureur à pied pourquoi il court, selon sa personnalité et son type de course préférée (vitesse, marathon, trail), il va donner une réponse différente du type "pour se dépasser", "par esprit de compétition" ou même "pour être en étroite communication avec la Nature".

Peu porté sur l'introspection et encore moins sur la métaphysique, je me suis cependant résolu à me poser la question fatidique : Pourquoi cours-je ?

Je me suis penché au-dessus de moi-même en prenant bien soin de ne pas glisser et ai regardé attentivement à l'intérieur du trou. J'ai enfin découvert la réponse :



 Musique d'Emiliana Torrini

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire