vendredi 20 juillet 2012

BZZZZZZ !

XYLOCOPE


C'est quoi ce vrombissement au-dessus de mes campanules ? L'animal a de quoi inquiéter les entomophobes : 3 cm de longueur pour 5 cm d'envergure et un bruit d'hélicoptère.

Rassurez-vous, il s'agit d'un Xylocope, la plus grosse des abeilles solitaires. Bien que pourvu d'un dard, cet hyménoptère n'est pas du tout agressif et même assez indifférent à votre présence.


La bête a bien voulu poser quelques instants malgré le travail intense qui l'attendait. En effet, elle se dépêchait de butiner une grande quantité de pollen qu'elle transforme ensuite en boulettes nutritives qu'elle va fourrer dans une galerie préalablement forée dans du bois (branches mortes, bois de chauffe ou même volets en bois).


Avec chaque boulette nutritive, le xylocope dépose un  œuf (qui donnera une larve puis une nymphe et enfin un imago) puis rebouche la loge pour en faire une autre au-dessus. Le nombre de loges par galerie est de 3 à 6 mais ce qui est le plus curieux, c'est que le premier pondu (au fond de la galerie) est aussi le dernier sorti, son développement étant plus lent que celui du dessus.


Voilà, les emplettes sont terminées ; le xylocope, chargé comme un mulet,  retourne vers ses galeries pour y confectionner ses gâteaux de pollen.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire