dimanche 17 novembre 2013

Vers la Rochelle avec Elles


DOC GYNECOACH

Incapable de briller sportivement pour cause de grand âge, j'ai fini par me dire qu'au lieu de me terminer en me suicidant, par exemple en courant l'UTMB ou la Diagonale des Fous, je ferais mieux de me reconvertir en entraîneur, histoire de m'attribuer une partie de la performance de ceux que je prépare à la compétition.

Bizarrement, la demande est surtout venue de femmes qui désiraient que je les initie au trail ou au marathon. Plus jeune, je faisais plutôt fuir les filles mais maintenant, elles s'adressent à moi pour que je les accompagne sur les routes et chemins et que je leur dispense divers conseils sur la course que je pratique maintenant depuis une vingtaine d'années. Je pense qu'elles sentent qu'elles ne risquent plus rien avec moi, vu mon état...

Un nouveau marathon : la Rochelle et une nouvelle débutante à former : ma cousine, la brune Françoise, qui sera accompagnée par la blonde Katia avec laquelle j'ai déjà partagé le marathon de Poitiers et qui connaît bien les ficelles d'un entraînement de Lutin.


Tout a commencé sur la douce pente d'un été qui ne voulait pas finir ...


Toujours accompagnées d'autres coureurs issus des Trailers d'Ecouves, Françoise et Katia ont commencé un programme de trois mois à raison de quatre séances par semaine : deux parcours de dix kilomètres à allure modérée, un parcours long de 18 à 23 km avec accélérations intégrées et une séance de fractionnés sur piste, torture qu'elles accomplirent avec une détermination sans faille, provoquant par là-même mon admiration.

 

Le temps a passé et le soleil a bien voulu nous donner la main encore un moment.


 Puis, l'automne a mis de la couleur à nos sorties champêtres.


Et même si la météo se faisait parfois menaçante, ...


 ... nous échappions la plupart du temps aux intempéries.


Aujourd'hui, dernière séance longue en Ecouves, histoire de renouer avec notre forêt. Françoise est prête pour son premier marathon.


L'objectif reste modeste : entre 3h55' et 3h59'. Katia, remontée comme une horloge, va s'attaquer à son record de 3h56'. Plus qu'une semaine et un nouveau cycle se termine. Je suis plutôt confiant et passablement fier de mes "élèves". 

 En route vers la Rochelle ...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire