jeudi 26 mars 2015

Un Monde sans fin


Parfois, hors du temps, loin de ses lares
Il arrive que le voyageur s'égare


Sur des chemins mentaux, bleus et givrés
Sur des rivages au vent d'éternité


La vie s'arrête alors, instant véritable
L'avenir s'évanouit là, sur le sable


La lumière se fige, le regard fuit
L’univers t'appartient, tu es la Nuit 


La Vie s'éprend du chemin, du voyage
 Le monde s'apprend, est-ce cela être sage ?



Merci à ma Josette d'avoir joué le rôle du voyageur.
Clichés pris dans la Manche du 21 au 23 mars 2015 à Bricqueville-sur-Mer, St Germain sur Ay et à la Pointe du Grouin du sud.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire