samedi 16 octobre 2010

Donnie Darko

Un douloureux chef-d'œuvre


Voilà une oeuvre qui ne vous laissera pas intact après visionnage...

Donnie Darko est un film de Richard Kelly sorti en 2001 qui n'a pas connu de succès en salle malgré une bonne critique mais sa réputation s'est faite petit à petit et il est considéré maintenant comme un film culte...

... Et ce n'est pas pour rien. Jamais un film n'a projeté le spectateur avec une telle maîtrise technique et narrative à l'intérieur de l'esprit d'un adolescent. Je ne cacherai pas que ce film peut faire du mal aux personnes fragiles tellement son propos est juste et précis.

L'histoire décrit avec une vérité hallucinante la crise de schizophrénie aiguë de Donnie, un adolescent de 16 ans.

Cela commence et finit avec la chute d'un réacteur d'avion dans la chambre de Donnie en une sorte d'infernale boucle temporelle. A l'intérieur de cette boucle, on va suivre le parcours d'un jeune en grande souffrance dont les mondes mentaux réels et délirants vont s'entrechoquer pour se reconstruire selon une apparente logique.


Donnie, accompagné de son ami Frank, un lapin géant qu'il est le seul à voir va descendre rapidement les échelons du réel pour s'enfoncer dans le drame sans qu'aucun adulte ne prenne la mesure de la gravité de son mal. Même son psychiatre ne voit pas à quel point l'ado est malade.

Comme la narration ne sortira jamais de l'esprit de Donnie, on ne saura pas à la fin du film si les morts auxquelles assiste Donnie sont réelles ou même si Donnie se suicide à la fin. 


Ce film est construit avec une telle intelligence qu'il laisse au spectateur la possibilité de s'échapper vers une étrange histoire de faille spatio-temporelle. Il ne s'agit pas là d'une explication lorgnant vers la science-fiction mais bien d'une bouée de secours pour le spectateur dont l'esprit n'est pas désireux de risquer la noyade dans cet étouffant thriller psychiatrique.  


 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire