lundi 26 janvier 2015

La corde raide

La corde raide


"Tightrope" de Laurie Anderson
(Album Bright Red)

Traduction : Le Lutin d'Ecouves

La nuit dernière, j’ai rêvé que j’étais morte et que ma vie avait été réorganisée en une sorte de parc à thème.

Et tous mes amis allaient et venaient le long d'un ponton.
Et ma grand-mère défunte vendait de la barbe à papa à l’extérieur d’une petite cabane.
Et il y avait une grande roue à peu près à huit cents mètres au large dans l’océan, mi-émergée, mi-immergée.

Et tous mes anciens petits amis étaient dessus. Avec leurs nouvelles petites amies.
Et les garçons faisaient des signes et hurlaient et les filles poussaient des cris aigus. Puis ils disparaissaient sous la surface puis reparaissaient à nouveau, riant et suffocant.

Dans ce rêve, je tente de rester en équilibre sur une corde raide, basculant d’avant en arrière. En dessous de moi, se trouvent tous les membres de ma famille et si je tombe, je les écrase.

Cette longue ligne étroite, cette mélodie, ce cri. C’est la seule chose qui me relie à ce monde tournoyant du dessous, à tous les gens, à tout ce bruit, ces sons, ces cris.
Ce fil fait de sons, ce long fil étroit constitué par mon propre sang.

Souvenez-vous de moi, c’est tout ce que je demande ; souvenez vous de moi, et si le souvenir devient pesant, oubliez-moi.

Ce long fil ténu, ce fil si étroit ...
Cette corde raide faite de sons...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire