vendredi 19 septembre 2014

La beauté à huit pattes


Tegenaria duellica


C'est décidément le jour ! Après avoir maté l'accouplement de deux épeires dans mon jardin, j'ai découvert cette tégénaire géante qui s'est laissé observer et photographier sans bouger sur le mur de ma chambre alors que le soleil venait de se coucher. L'animal est impressionnant avec ses presque 10 cm d'envergure (cela peut aller jusqu'à 13 cm) mais ce n'est rien à côté des araignées du Carbonifère qui pouvaient atteindre la taille d'un chien (60 cm).

L'animal a bien sûr été précautionneusement évacué dans le jardin car, si j'aime les bêtes, je ne partage ma chambre qu'avec mon épouse.

******

Je sais, vous avez peur mais, ôtez-vous de la tête la légende selon laquelle les araignées mordent. En France continentale, la plupart des araignées sont incapables de mordre un humain ; par exemple, cette tégénaire géante a des chélicères trop petits pour traverser la peau humaine. 

Quant aux araignées venimeuses, on trouve la plupart des espèces en Australie où on n'a enregistré aucun décès par morsure depuis les années 80.

En Amérique du sud, il existe bien la Phoneutria nigriventer qui est considérée comme potentiellement mortelle mais dans seulement un cas sur 200. Et encore, tout le monde ne s'en plaindra pas car un des deux neurotoxiques qu'elle injecte à ses victimes, le Tx2-6, provoque des crises de priapisme chez l'homme.


1 commentaire: