mardi 12 octobre 2010

Chroniques du Camping 12

Chanson de sable



Quand  les vagues de sable seront vagues de sang,
Quand la blondeur du vent brûlera tes pleurs d’été,
Entendras-tu ce cri, entendras-tu ce chant
Conter le désespoir des amours oxydées ?


Qui pourra nous séparer des langueurs mortelles
Des corps brunis en ces moments d’éternité,
Des senteurs estivales de promesses charnelles,
De ce ciel implacable que rien ne peut laver ?


Quand  les vagues de sable seront vagues de sang,
Quand l’océan prendra nos vies, prendra nos corps,
Te fondras-tu dans la poussière des sentiments
Ou seras-tu le feu brillant d’une autre aurore ?





1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire